__LA PSYCHOTHERAPIE_______________________________________________________________


LES DIFFERENTES APPROCHES EN THERAPIE

Il existe un grand nombre d’approches théoriques et de techniques dans le champs des psychothérapies. Chaque approche, à mon sens, a ses indications, ses intérêts et ses limites.
Aujourd’hui, un courant dit « intégratif » tente de rassembler ces différentes approches  afin d’aider au mieux le patient , dans sa totalité et sa complexité psychique.

La psychothérapie intégrative.

L’approche intégrative, ou éclectique, valorise la flexibilité thérapeutique et l’adaptabilité du thérapeute, à travers l’utilisation de différentes techniques, issue de diverses théories. Le thérapeute doit savoir s’adapter, repérer et « tenter d’apprécier la profondeur et la nature de la relation qui conviendront le mieux aux besoins et attentes de l’individu » (O. Chambon et M. .Marie-Cardine).

Voici, de manière brève et synthétique, une présentation des principaux courants qui fondent ma pratique professionnelle :

La thérapie d’orientation analytique s’intéresse aux conflits pulsionnels de l’enfance, refoulés ou inconscient, qui ont un impact dans le présent, et agit sur les mécanismes intrapsychiques. Elle vise la résolution des conflits inconscients par la prise de conscience et l’élaboration. Le patient, accompagné par son thérapeute, va analyser de manière approfondie son histoire et son passé, afin de comprendre, d’interpréter et de reconstruire ses expériences infantiles.

La psychosomatique* s’intéresse à la personne dans sa globalité et dans son unité, à la relation entre le corps et le psychisme. Elle favorise notamment la prise de conscience du corps et du vécu corporel, l’expression émotionnelle et l’intériorisation.
La relaxation psychosomatique prend en compte le corps (le somatique)  et l’imaginaire (le psychique) dans leur relation de complémentarité. Outil particulièrement intéressant dans la gestion du stress, de l’anxiété et de la douleur, la relaxation permet d’être en lien avec son vécu intérieur, de débloquer des tensions et de se remettre en mouvement. Elle entraîne des effets aux niveaux physique, cognitif et affectif (sensations d’apaisement, bien être).

L'hypnose est, selon François Roustang, un état de perceptude, caractérisé par le lâcher prise, par un état d’ouverture à soi, à l’expérience, au monde environnant, et aux sensations. L’expérience de l’hypnose permet l’ouverture à une réalité plus riche, en changeant les perceptions et en engageant la personne dans un processus dynamique, dans un mouvement vital.

L’hypnose remet « l’individu en mouvement et l’installe à sa place » (François Roustang), l’aide à développer ses ressources internes et sa sécurité intérieure.

Les psychothérapies humanistes s’intéressent au patient dans « l’ici et maintenant » afin de favoriser le processus de croissance personnel. Leur but est de remettre le patient en lien avec ses besoins, ses émotions, ses pensées, ce qui favorise la prise de conscience de soi et l’acceptation de soi.  Ce processus  se met en place à travers une relation empathique, des expériences et des jeux de rôles.

*Pr SAMI-ALI, « Penser le somatique », Paris, Dunod, 1987.

 

Cabinet de psychologie - Julia LEGRAND
Psychologue Clinicienne - Psychothérapeute
31 rue de Naples, 75008 Paris - Tel :  06. 74. 68. 64. 65
contact@cabinet-psychotherapie.com

Mentions légales